La Vague

Posted by By at 24 mars, at 11 : 09 Print

Tel un nuage de krills sous le vent du courant d’Humboldt,
Ma génération flotte entre deux eaux au fil des latitudes
Et qu’elles que soient mes habitudes,
C’est dans ce rouleau d’écume là
Que j’atteindrai la plage.

En masse nous venons au monde,
Dans la nasse, nous le quittons,
Mais jamais on ne s’échappe
De ce continuum commun.
Chaque classe a son aire.

in Bikini Prose

poèmes , , , , ,

Related Posts

Les commentaires sont fermés, écrivez-moi…

Suivez-moi sur

Contact