EX

Posted by By at 7 janvier, at 08 : 04 Print

Je me sens au rebut comme un arbre de Noël pour qui l’épiphanie cruelle se termine au coin de la rue.

in Ana (éditions bizarre.fr)

poèmes , , , ,

Related Posts

Les commentaires sont fermés, écrivez-moi…

Suivez-moi sur

Contact